fbpx

Démarrer sur le web

Etre visible sur internet

Cette page s'adresse aux petites entreprises soucieuses d'être trouvées sur internet. Beaucoup de chefs d'entreprise se rendent compte, aujourd'hui, de la nécessité d'apparaître sur le web. Or l'informatique et le web sont souvent des disciplines hermétiques lorsque l'on est artisan, prestataire ou commerçant.

Voici donc quelques éléments qui peuvent vous aider à démarrer assez simplement.

N'hésitez pas à nous contacter en cas de questions.

1- Inscrire votre entreprise sur Google My Business

Le moteur de recherche le plus utilisé en France est Google (91 % des parts de marché au 31 juillet 2018 selon le Journal du net).

Aussi, pour être visible en tapant le nom de votre entreprise sur google, il est fortement recommandé de vous inscrire sur ce moteur de recherche. Rendez-vous donc sur la page de Google My Business.

Pour inscrire votre entreprise vous devez posséder un compte chez google. Ainsi, vous aurez accès à votre fiche entreprise pour pouvoir la modifier ultérieurement.

En cliquant sur commencer en haut à droite de l'écran d'accueil sur Google My Business, vous serez guidé dans la création de votre entreprise sur le moteur de recherche.

Afin de permettre à Google de vérifier les coordonnées de votre entreprise, il vous sera demandé de confirmer l'identité de celle-ci soit par SMS, soit par courrier postal (c'est Google qui décide...).

Vous pouvez, vous devez même, c'est fortement recommandé, ajouter des photos, des heures d'ouverture, l'adresse de votre site web si vous en avez un, votre activité et votre situation sur la carte de Google Maps.

Voici un exemple de la présence d'une entreprise sur Google :

Notez bien que ceci n'apparaîtra que lorsque vous recherchez votre entreprise, pour peu que vous soyez le seul avec ce nom...

Lorsque vous recherchez votre activité sur Google, il est peu probable, mais pas exclu, que la fiche de votre entreprise apparaisse.Il existe certainement d'autres entreprises qui exercent la même activité que la vôtre.

2- Créer votre site web

Quel type de site web est approprié pour mon entreprise ?


Quelles sont les différences ?

  • Le site "Vitrine"

Le site vitrine est -en général- une page web qui n'est consacrée qu'à votre activité. Il indique à l'internaute quelle est votre activité, quelles sont vos coordonnées, comment et où vous trouver. Elle indique éventuellement la composition de vos équipes et l'historique de votre entreprise et surtout un moyen de vous contacter.

  • La boutique

Une boutique en ligne vous permet de promouvoir et de vendre vos produits en ligne. Elle suppose l'installation d'un système de paiement en ligne et de gestion des tarifs de livraison, sauf si seul le retrait en magasin n'est possible.

La boutique en ligne vous oblige à gérer vos stocks et vos tarifs au quotidien, à mettre de belles images de vos produits en évidence. Autrement dit, il faut donner envie d'acheter vos produits.

  • Le catalogue

Le catalogue est similaire à la boutique en ligne mais ne permet pas d'acheter en ligne. Il est donc inutile d'installer un module de paiement ou de calcul de livraison. Votre client pourra éventuellement ouvrir un compte sur votre site et garder ses articles favoris en mémoire par exemple. Vous pourrez les consulter ensuite lorsqu'il viendra pour finaliser l'achat chez vous.


Le nom de domaine


  • Où puis-je acheter un nom de domaine ?

Vous pourrez acquérir un nom de domaine chez tous les hébergeurs parmi lesquels je citerais Gandi, OVH, amen ou infomaniak (notre partenaire). Mais il en existe bien d'autres sur le marché. Ils ne pratiquent pas tous les mêmes tarifs pour une extension (voir explications ci-dessous) donnée.

Un nom de domaine s'acquiert pour une ou plusieurs années. Autrement dit, il s'agit d'une "location" en quelque sorte. A titre indicatif, un nom de domaine en .fr vous coûtera moins de 10 Euros par an. Un nom de domaine en .alsace coûte plus de 40 Euros par an. Le prix dépend donc de l'extension et de l'organisme qui gère cette extension.

  • Quel nom faut-il choisir ?

Cette question est délicate. Déjà, si vous avez un nom de domaine en tête, il faut qu'il soit disponible, autrement dit, que vous puissiez l'acheter. Si par exemple, vous êtes avocat à Mulhouse, vous constaterez que le nom avocats-mulhouse (au pluriel ou non) est déjà pris. Il vous faudra donc trouver une astuce pour arriver à faire passer le message avec votre nom de domaine.

Si vous choisissez votre nom ou le nom de votre entreprise, il sera peut-être disponible et vous pourrez l'acheter. Mais d'un point de vue référencement de votre site (ordre d'apparition dans les moteurs de recherche pour une requête donnée), il sera plus difficile pour Google de faire le lien entre votre activité et votre nom, ce qui aura une influence sur votre position. Bien sûr, si votre marque ou votre nom sont très connus, le nom de domaine peut contenir ce nom.

Mon conseil est donc d'opter pour une indication de votre activité dans le nom de domaine.

  • L'extension

L'extension du nom de domaine s'exprime dans les dernières lettres de votre nom de domaine (.fr, .com, .alsace, .org, .net, etc.). Il en existe des dizaines et leur nombre ne cesse d'augmenter.

Retenez simplement que si votre activité est centrée sur la France, il sera préférable d'opter pour un nom de domaine en ".fr". Pour vendre en Allemagne ou en Suisse, on utilisera plutôt, respectivement, des noms suivis du ".de" (pour l'Allemagne) ou en ".ch" (pour la suisse). Le ".com"  est plutôt destiné aux Etats-Unis ou au commerce international.

Pour conclure, il faut savoir que Google dispose d'une version propre à chaque pays. Par définition, si vous avez un nom de domaine avec une extension en .de, Google en déduira (entre autres critères) qu'il peut s'agir d'une page destinée à l'Allemagne.

  • Le cas particulier des éditeurs de site en ligne

Certains sites (comme Google, wix, jimdo, e-monsite par exemple) vous permettent de créer votre site en ligne rapidement. Pour une utilisation gratuite de ces sites, votre nom de domaine n'en sera pas un car le nom de l'éditeur reste dans l'adresse du site ("mon_nom.e-monsite.com" par exemple). Il faut savoir que dans ces cas et même si vous achetez le nom de domaine, vous ne serez pas vraiment propriétaire de votre site. Autrement dit, si vous voulez changer d'éditeur ou de prestataire, il vous faudra tout reprendre du début.

Selon votre situation, l'option pour l'une de ces solutions peut s'avérer plus coûteuse à long terme que d'avoir recours à un prestataire externe proche de vous qui vous permet de disposer de votre site comme vous le souhaitez. 

Sur ces sites et toujours dans le cadre d'une utilisation gratuite, des publicités seront imposées à vos visiteurs et leur donnera le sentiment d'un manque de professionnalisme.

Enfin, le référencement et le suivi des visites ne peuvent pas toujours être assurés correctement.

Le contenu de votre site


Votre site doit contenir suffisamment de texte bien structuré en titres, sous-titres pour permettre aux moteurs de recherche d'étudier la pertinence de votre contenu par rapport au thème de votre site. Dans le contenu, on trouvera :

  • Le menu
  • la hierarchie des menus
  • la structure du texte (titres, sous-titres)
  • les images
  • les liens entrants et sortants
  • les noms de pages
  • Les catégories
  • l'icône et le logo de votre site

Le référencement naturel de votre site


  • C'est quoi le référencement naturel d'un site internet ?

Imaginez que vous rentriez dans un supermarché dans lequel tous les produits sont dispersés. Vous auriez beaucoup de mal à faire vos courses. Et bien, en matière de référencement, c'est la même chose. Pour pouvoir ordonner les produits, il va falloir les référencer, puis les présenter de manière à inciter les consommateurs à rester le plus longtemps possible dans le magasin et à acheter.

Le rôle du moteur de recherche consiste à trier toutes les informations contenues dans les sites web et à les classifier.

Pour ce faire, votre site web doit contenir toutes les informations nécessaires à une bonne compréhension de votre sujet par le moteur de recherche. Votre site devra donc contenir un minimum de texte parfaitement structuré en titres et sous-titres afin que la simple lecture permette au moteur de recherche de comprendre votre thématique. Les images doivent être décrites. Enfin, il est interdit de copier du contenu ou de le reproduire. Les moteurs de recherche sont capable de détecter du contenu copié et sanctionnent ce comportement en déclassant le site dans les résultats de recherche (SERP).

Techniquement, il est recommandé de transmettre le plan de votre site aux moteurs de recherche pour que celui-ci puisse l'indexer (le référencer) correctement. Votre site web doit être adapté à tous les formats d'écrans (ordinateur, tablette, téléphone) et spécifier la langue du contenu. Il ne doit pas être trop long à s'afficher.

  • Comment vérifier son référencement ?

Pour vérifier où se situe votre site en matière de référencement, rendez-vous sur Google (ou un autre moteur de recherche) et saisissez votre requête de recherche, par exemple "maquillage permanent mulhouse".

Le résultat que vous obtiendrez dans le résultat de recherche diffère à chaque changement de requête (ou de question posée à Google). Ici, on peut constater que, bien que n'ayant pas saisi son nom, Rachel Nussbaum arrive en tête de la liste de recherche, la première entreprise étant une entreprise qui a payé Google pour apparaître en premier pour cette recherche. On voit en effet "Annonce" sous le premier résultat.

3- Inscrire votre entreprise sur différents annuaires professionnels pertinents pour votre activité

Un certain nombre de personnes restent fidèles aux pages jaunes, même sur internet. Contrairement aux idées reçues, vous pouvez vous inscrire sur cet annuaire -du moins pour l'instant- gratuitement.

Le procédé est identique. Il vous faudra tout d'abord créer un compte sur les pages jaunes pour vous faire "référencer" sur ce site. Se faire référencer veut dire "apparaître sur l'annuaire.

Attention : la version payante peut vous revenir assez cher à l'année. Réfléchissez donc bien avant de vous lancer dans cette aventure et optez plutôt pour la version gratuite. Vous pourrez toujours prendre une autre décision plus tard.

Selon votre activité, il existe de nombreux annuaires gratuits sur le net sur lesquels vous pouvez vous inscrire. Faites une recherche sur Google pour trouver ceux qui correspondent à votre métier.

4- Les réseaux sociaux

  • Quelle est votre cible commerciale ?

En fonction de votre activité, votre présence sera plus intéressante sur certains réseaux sociaux. Si vous travaillez dans le domaine de l'esthétique, votre cible sera active sur Facebook, Instagram ou Pinterest. Si vous travaillez dans le domaine du consulting, votre cible sera plus active sur les réseaux dits "professionnels", tels que LinkedIn (international) ou Viadeo (francophone) ou Xing (germanophone). 

  • Comment communiquer sur les réseaux sociaux ?

Chaque réseau social a ses particularités. Il convient de créer son profil et, si possible, votre page entreprise sur le réseau social convoité.

Vous trouverez dans l'infographie suivante, de multiples informations sur les réseaux sociaux et leur taux de pénétration parmi les différentes composantes d'une population : 115 chiffres-clés pour tout connaître des réseaux sociaux

Si vous discutez tout seul sur un réseau social, votre présence sur les réseaux sociaux ne servira pas à grand chose. C'est un peu comme si vous organisiez une réunion pour vous tout seul. Vous devez créer votre cercle d'amis, c'est à dire, trouver des contacts, vous rapprocher de votre public.

Maintenant que vous avez un cercle d'amis, il va falloir échanger. En effet, si vous êtes en réunion et que personne ne parle, la réunion ne sera d'aucune utilité pour personne. Comment faire pour échanger ? Et bien, il vous faut partager des nouvelles, des opinions, des conseils, des images pour accroître votre notoriété au sein du réseau social. Il ne s'agit pas vraiment ici de faire de la publicité pour votre enseigne, il s'agit de montrer vos compétences, de faire reconnaître votre expertise dans votre domaine, d'organiser ou de participer à des événements.

L'exemple ci-dessous illustre parfaitement cette notion. On publie des conseils dans le domaine que nous maîtrisons. Ainsi, les gens pourront vérifier vos compétences et s'adresseront à vous ou vous recommanderont en cas de besoin.Le message contient un texte explicatif et une image pour illustrer ses propos. L'image (voire la vidéo) permet de comprendre plus rapidement le sujet du "post" (entendez "publication") et attirera le regard plus facilement qu'un simple texte.


Un besoin de formation sur mesure, un site web, du référencement ?

Contactez-nous tout simplement. Nous nous déplaçons dans tout le Sud de l'Alsace ou nous vous formons à distance.

ideez SAS
9 Rue du Mont
F- 68130 Walheim - Haut-Rhin - Alsace
Téléphone : +33 (0)389 40 24 10